laloge

Freeze Corleone

la recette du succès

dossier

08 novembre 2020 par Alxs

Le 17 septembre 2020, le parquet de Paris ouvre une enquête pour "provocation à la haine raciale" et "injure à caractère raciste" visant plusieurs morceaux de Freeze Corleone. On voit alors apparaitre des dizaines d’articles sur le sujet, de nombreuses personnalités politiques prennent position, Universal Music met un terme à son contrat avec l'artiste, Skyrock déprogramme son featuring avec Alpha Wann, certains artistes manifestent leur soutien, les auditeurs de rap se disputent : internet et les réseaux sociaux sont en feu. Pendant plusieurs jours le nom du rappeur est partout. Alors qu’il venait de dévoiler son premier album, l’artiste ne s’inquiète pas vraiment de cette polémique qui avait déjà commencé avant même la sortie du projet ; au contraire il s’en réjouit et en profite pour faire sa promo. Au même moment, les chiffres de la première semaine d’exploitation de LMF tombent : 26 499 ventes. Ce score faramineux le propulse directement parmi les plus gros vendeurs actuels en France. Alors que sa musique est toujours appelée au boycott, ses apparitions sont de plus en plus impactantes et l’année 2020 du rap français semble être directement associée à son nom. Freeze Corleone est devenu une star.

Il y a quelques années, absolument personne n’aurait pu prévoir ce scénario délirant. Pourtant, c’est arrivé. Alors que s’est-il passé pour en arriver là ? Pour qu’un jeune rappeur franco-sénégalais aux références complotistes soit accusé de racisme par le gouvernement ? Comment un artiste si mystérieux et controversé est parvenu à faire des millions de streams et à retourner les codes du rap dit commercial sans n’avoir jamais changer sa formule ? Lui qui disait avoir la recette dès 2016 s’avère avoir été très sérieux. Analyse d’un succès longtemps fantasmé et enfin devenu réel.


I – Un succès inattendu

Personne n’aurait clairement pu prédire les scores que Freeze Corleone allait faire, non pas qu’il n’ait pas le niveau pour être reconnu par un large public, mais simplement car son style musical, sa façon de travailler, de s’exprimer et d’écrire sont strictement différents de ce que font habituellement les artistes qui vendent le plus.

D’abord, dans sa forme, sa musique est assez éloignée de ce qui se fait à notre époque. Freeze ne chante pas et n’utilise presque jamais d’autotune. Il propose des morceaux entièrement rappés, la plupart du temps avec un flow nonchalant, parfois jusqu’à ne laisser entendre qu’un chuchotement. Les instrumentales qu’il utilise sont sombres, violentes, parfois agressives ; jamais rien de dansant ni vraiment de joyeux. Ses morceaux se différencient même jusqu’à leur construction : avec le Chen oubliez les schémas de structure traditionnels. Les titres sont rythmés par des intros, des outros, des ponts, des pré-refrains… Beaucoup de ses morceaux ne sont fait que d’un unique couplet, sans refrain ; ou bien d’un refrain composé seulement de quelques mots. Chaque morceau est construit différemment, ce qui témoigne d’une volonté de ne pas suivre certains codes ou du moins d’une façon de travailler basée sur la spontanéité.

Bien sûr, sa musique se différencie également dans son fond. Pas de textes intimistes avec Freeze Corleone : même si l’argent, la drogue et la remise en question des pouvoirs politiques sont des sujets très présents dans les projets de l’artiste, ses morceaux n’ont pas vraiment de thème précis et parlent plus ou moins des mêmes choses sans jamais traiter d’éléments de sa vie personnelle. On peut certes retrouver des références à la pop-culture pouvant être comprises par tout le monde, mais également de nombreuses autres bien plus compliqués à saisir voire impossibles sans recherches particulières. Si on ajoute à cela le vocabulaire et les expressions propres au rappeur mais aussi les diverses images gores et ses auto-comparaisons à des personnalités problématiques, on obtient une musique assez difficilement accessible. En bref, l’univers musical de Freeze est complexe. On se rend compte assez vite qu’il s’agit d’un rap qui ne peut pas être compris par tout le monde et donc qui n’est pas destiné à être écouter par beaucoup de personnes ; en tout cas c’est ce qu’on aurait pu penser.

Les plus optimistes auraient pu lui prédire un succès similaire à celui de Jorrdee, un ancien membre de son collectif la Ligue Des Ombres et artiste avec lequel il formait le duo LT RT Klan. En effet, Jorrdee, qui propose lui aussi une musique assez sombre et difficilement abordable, a pu jouir d’une certaine notoriété dès 2016 notamment grâce à de multiples apparitions dans les médias, à diverses collaborations extérieures et à une très grande productivité. Freeze Corleone, quant à lui, n’a jamais fait d’interviews ni quelconques autres apparitions dans les médias et s’est longtemps contenté de ne collaborer qu’avec les artistes de son groupe. On peut alors se demander comment un artiste aussi éloigné des codes du mainstream et aussi difficile à comprendre est devenu une figure populaire du rap français.

’’ J'reste loin du rap français, comme si j'habite le Montana ’’

II – Le rôle des médias

La particularité du succès de Freeze Corleone est qu’il s’est notamment construit, dans un premier temps, par des médias spécialisés et des personnalités du rap. En effet, même s’il n’est jamais apparu de lui-même dans les médias, ils sont nombreux à avoir parlé de lui. Durant l’année 2016, le rappeur connait ses premiers grands hits : « La recette », « Gaucho » et bien sûr « Madara ». Certains médias spécialisés rap, comme Grünt par exemple, commenceront à parler de lui ; mais c’est surtout l’année suivante que ce phénomène s’amplifiera. En effet, en 2017 Vald sortait Agartha, son premier album. Durant toute la promo du projet, l’artiste a cité à plusieurs reprises le nom de Freeze Corleone en louant son talent. Cette même année, Maskey, qui cartonnait sur Youtube avec son concept « La Recette », décidait d’utiliser le titre de Freeze Corleone du même nom pour en faire son nouveau générique. En parallèle de ça, une flopé d’autres médias, dont des artistes reconnus comme par exemple Alpha Wann, partageaient le travail du professeur Chen à leur public. Finalement, toute cette mise en avant aura grandement participé à créer une première fanbase assez solide à l’artiste.

Le 13 novembre 2018 sort Projet Blue Beam. La plupart des fans, qui attendaient impatiemment la sortie du projet, se prennent une énorme claque. Freeze était alors à son meilleur niveau et il le faisait sentir. Beaucoup de ses auditeurs ont alors, à raison, ressenti une puissante envie de parler de ce disque, de le partager et de le faire découvrir à plus de monde. Ainsi, on a de nouveau pu assister à une grande présence du rappeur dans les médias spécialisés, qui étaient alors en pleine multiplication ; et la fin d’année approchant, on pouvait retrouver le projet dans de très nombreux classements/bilans annuels du rap français.

A ce moment-là, Freeze Corleone est énormément mis en avant dans les médias par rapport aux artistes qui faisaient à peu près les mêmes chiffres que lui. Pourtant, il ne collabore toujours avec aucun d’entre eux. Ce côté mystérieux et énigmatique participera aussi à faire monter l’engouement autour de lui. Le membre du 667 n’est alors pas encore une vraie star, il est connu mais autant que des dizaines d’autres rappeurs de la scène francophone. Néanmoins, ses auditeurs sont différents de ceux des autres : ils sont très fidèles, très actifs, et une grande partie d’entre eux sont des passionnés, des connaisseurs voire des professionnels du milieu, et ont une importante estime et reconnaissance pour le talent du rappeur.

III – Un public fanatique

Au-delà de sa musique, ce qui rend Freeze Corleone si unique, c’est son public. A la fois sectaires et très soudés, ses auditeurs ont des profils assez variés et se réunissent pourtant tous autour de ce rap si particulier. La musique de Freeze peut autant être appréciée par des personnes habitants en ville, qu’en banlieue ou qu’en campagne, et quel que soit leur classe sociale (comme presque toute la musique rap de nos jours). Mais là où le rappeur se différencie particulièrement des autres, c’est en réussissant à réunir toutes les générations d’amateurs de rap. Alors que le rap conscient (ou rap engagé) est de moins en moins important dans le paysage actuel, Freeze propose une nouvelle forme de ce genre. Il remet en question les différents pouvoirs, met en lumière des problèmes internationaux et cherche à informer et faire prendre conscience de certaines choses, parfois en jouant avec la provocation. Ainsi, les personnes nostalgiques du rap d’une époque passée peuvent (re)trouver dans cette musique ce qui leur plaisait : prise de positions, dénonciation, contestation… Les plus jeunes quant à eux, peuvent évidemment apprécier ces mêmes choses, mais ce n’est pas vraiment pour les mêmes raisons. Il s’agit plutôt d’une envie d’écouter une musique avec un univers travaillé et éloigné des tendances. Ce qui rassemble ces différents auditeurs c’est à la fois une passion pour le rap authentique, mais aussi les paroles des chansons. En effet, les nombreuses références présentes dans les textes du rappeur permettent de renforcer les liens entre ses auditeurs. En faisant référence à des œuvres de la pop culture comme Astérix, Star Wars, Batman ou Le Seigneur des Anneaux, il s’adresse à un large public qui peut alors rentrer plus facilement dans son univers. En citant des artistes comme Gucci Mane, Roi Heenok, Pop Smoke ou encore Alpha 5.20, les amateurs de rap de toutes les générations se retrouvent encore plus dans sa musique. Ainsi, Freeze Corleone réunit tous les âges et tous les types d’auditeurs, même s’ils sont, pour une grande partie d’entre eux, de vrais passionnés de rap.

Bien sûr, son audience est loin de ne se résumer qu’à cela. Comme avec certains autres artistes de la scène rap francophone, on peut observer un réel fanatisme dans une partie de son public. Ses textes abondent d’expressions personnelles et d’acronymes étranges, ce qui les rend particulièrement difficiles à comprendre pour quelqu’un qui découvre sa musique. Le rappeur est parvenu à créer et imposer ses propres codes ; il est donc nécessaire d’être un auditeur aguerri de Freeze Corleone pour pouvoir réellement saisir le sens de toutes les paroles. Certains auditeurs peuvent alors se sentir privilégiés en appartenant à une sorte d’élite, ou du moins à un groupe fermé donc l’accès est compliqué, telle une secte avec Chen Zen comme gourou. C’est sans doute cette fascination qui caractérise le plus son public et qui lui permet d’avoir un engouement constant autour de lui. Cependant on se rend compte assez facilement des problématiques que cela engendre. En effet, les auditeurs extrémistes peuvent rapidement faire preuve d’arrogance voire d’intolérance envers d’autres personnes qui elles n’ont pas totalement compris les références du rappeur. Une autre limite à ce phénomène est que certains auditeurs finissent par être aveuglés face au vrai propos et aux idées communiquées dans sa musique : on a tout de même découvert que des personnes d’extrême-droite étaient fanatiques de Freeze Corleone (?). Néanmoins, ces dérives restent minoritaires et sont largement amplifiées par les réseaux sociaux.

Au moment de la sortie de LMF, on a concrètement pu se rendre compte du type de public qu’a Freeze Corleone. Ses auditeurs sont bien moins nombreux que la plupart des artistes qui font les mêmes scores que lui, mais ils l’écoutent beaucoup plus : son ratio streams/auditeurs est énorme. C’est une fois de plus la fascination qu’il crée chez son public qui lui permet de se ranger parmi de grandes figures populaires du rap français. Ainsi, une des plus grandes forces de ce rappeur est son public. Fanatique et fidèle mais aussi et très actif et uni, il lui a permis de populariser un rap qui était autrefois de niche.

IV - Une stratégie efficace

Le succès de Freeze Corleone n’aurait jamais pu atteindre un tel niveau sans volonté particulière de l’artiste lui-même. Dès la sortie de Projet Blue Beam en novembre 2018, on a pu remarquer que le professeur Chen désirait augmenter son nombre d’auditeurs et gagner davantage en visibilité. Le rappeur commençait alors une réelle stratégie de développement passant principalement par la collaboration avec d’autres rappeurs et qui se poursuit encore aujourd’hui. Freeze va, pendant un an, faire divers featurings : Veerus, Alkpote, Luv Resval, Roi Heenok, Django… C’est la première fois que le rappeur s’ouvre à de telles collaborations, mais qui demeurent tout de même toutes en lien avec son univers et ses influences. L’engouement autour de lui ne fait alors que d’augmenter et s’intensifiera dès le début de 2020, une année sur laquelle il a semblablement décidé de tout miser. En effet, il apparait depuis plusieurs mois sur un grand nombre de morceaux des autres membres du 667 (Zuukou Mayzie, Afro S, Slim C, Norsacce…) et de leur proches (La F, Jolly, RAS…), mais il a surtout commencé à collaborer avec de grandes têtes d’affiches du rap comme Koba LaD, Kaaris ou encore Kalash Criminel. On aura également pu le retrouver plus étonnamment aux cotés de Zesau et Stavo mais aussi de Gazo sur le hit « DRILL FR 4 ». C’est avec cette technique d’hyper-productivité que Freeze Corleone a réussi à mettre en place une réelle attente autour de son album LMF, et qu’il parvient encore aujourd’hui à être très présent dans l’actualité.

En choisissant attentivement ses collaborations, il réussit à la fois à satisfaire son public et à attirer de nouveaux auditeurs. Son désir d’expansion le pousse à s’ouvrir à des featurings, mais sa volonté de rester fidèle à lui-même l’oblige à être prudent dans ses choix. Ainsi, là où d’autres rappeurs auraient invité Zed, Ninho ou RimK sur leur album, Freeze réunit quant à lui des rappeurs comme Stavo, Ashe 22 ou encore Alpha 5.20. Sa présence sur twitter, notamment son "clash" avec Sardoche, et son apparition sur Colors témoignent elles aussi de son envie de se mettre en avant. Bien sûr l’énorme polémique autour de certaines de ses punchlines a également grandement participé à son succès. Elle lui a permis d’être connu par des personnes qui n’aiment pas forcement sa musique voire même qui ne l’écoute pas du tout : c’est exactement ce qu’il lui manquait pour pouvoir être réellement considéré comme une star.

’’ Tous les jours, R à F de la Shoah
Gaddamn, s/o Congo ’’

V – Le travail enfin récompensé

Comme nous venons de le voir, la réussite de Freeze Corleone s’explique par de nombreux facteurs ; mais si le rappeur a connu un réel succès commercial c’est avant tout grâce à son talent et à ses efforts. Malgré une importante reconnaissance de son talent dès le début des années 2010, Freeze a longtemps porté l’étiquette de rappeur underground. Il aura fallu six projets solos, des centaines de morceaux et presque une dizaine d’années pour qu’il rencontre enfin le succès qu’il mérite. Avant d’être un rappeur hors-pair, Freeze Corleone est un grand passionné de rap. Schémas de rimes, flow, technique, références : son amour pour ce genre se ressent énormément dans sa musique et c’est sans aucun doute cela qui lui a permis de persévérer dans son art.

Si 2020 est une année assez spéciale au niveau mondial, elle l’est aussi pour le rap français. Les albums répondant aux codes du commercial sont de plus en plus critiqués et délaissés par les plus passionnés. On fait face à une réelle uniformisation des disques, que ce soit dans leur format, leur composition, leur présentation ou encore leurs concepts. Un grand nombre d’auditeurs cherche par conséquent à écouter une musique différente, à la fois plus recherchée et plus originale. Ainsi, on observe que des artistes qui, comme Freeze Corleone, sont reconnus depuis plusieurs années et n’ont jamais changer leur recette, deviennent de plus en plus célèbres et réalisent maintenant des scores plus que honorables. C’est par exemple le cas de Laylow ou Alpha Wann qui eux aussi ont un public réduit mais très actif. En parallèle, on observe l’avènement de la drill en France, un genre dont le professeur Chen est assez vite devenu l’un des représentant sur la scène hexagonale. LMF est donc arrivée à un moment idéal pour devenir une réussite commerciale et Freeze Corleone a su en profiter en mettant en place une stratégie très précise et adéquat à son profil.


Freeze Corleone est donc bel et bien un rappeur sans égal. Sa culture, son originalité et son talent lui ont permis d’obtenir la reconnaissance de médias, de personnalités et de passionnés de rap. En adoptant une stratégie réfléchie et en jouant avec les polémiques mais aussi en sachant profiter du système, Freeze est parvenu à imposer de nouvelles règles tout en restant fidèle à sa recette de départ. Dans un milieu parfois injuste et bridant, le rappeur a su exploiter son talent à la perfection et ainsi permis d’ouvrir de nouvelles portes à de nombreux artistes.

contenu similaire