laloge

rap fr 2017

le bilan

dossier

03 janvier 2018 par Alxs et Toinan

2017 fut une année importante pour le rap francophone. Riche en sorties, elle a permis à cette musique de continuer à prendre de l’importance. On a pu découvrir de nouveaux artistes, de nouveaux projets et plein d’autres choses. Cette année étant finie, on a décidé de revenir sur certains éléments qui l’ont rendue mémorable. Cet article n’est pas un classement mais plutôt une sélection subjective et complètement discutable.


albums

de l'année

Deen Burbigo - Grand cru (cover)

Grand cru

Deen Burbigo

Le tant attendu premier album de Deen Burbigo, intitulé Grand cru, voit le jour le 17 mars. On vous en avait d’ailleurs parlé quelques jours après sa sortie. Les styles sont diversifiés, les clips sortis sont remarquables, les featurings sont audacieux, les instrumentales sont excellentes, la cover fait sûrement partie des meilleures du rap français, bref, le projet est travaillé à tous les points et jusqu’au moindre détail. Cet album est l’aboutissement d’un travail acharné et appliqué. Deen nous présente également une incroyable performance dans chaque morceau, il tente et ose de nouvelles choses ce qui lui permet de faire de son album un des meilleurs, si ce n’est le meilleur album de cette année.

Lomepal  - Flip (cover)

Flip

Lomepal

Tout aussi attendu, Flip, premier album de Lomepal, est dévoilé le 30 juin. Lomepal montre une fois de plus son talent et son incroyable maîtrise des mots et du rythme. Avec Flip on rit, on pleure, on chante, on crie, on danse, on saute, on réfléchit, on rêve, mais avant tout ça on passe un pur moment de plaisir. On ressent dans cet album la volonté du rappeur de faire les choses biens et surtout de les faire avec joie. L’ambiance générale est décontractée, ou plutôt décomplexée comme il le dit lui-même ; une étrange et agréable sensation de paisibilité se répand en nous au fur et à mesure de l’écoute des quinze titres. Tous les éléments composant le projet sont réfléchis et justifiés. Les thèmes abordés sont très personnels mais pas moins intéressants pour autant. On peut également noter la fantastique réédition de l’album, sortie il y a quelques semaines, qui comprend trois nouveaux géniaux morceaux ainsi que six anciens repris magnifiquement bien en version acoustique. Lomepal innove et crée la nouveauté ; avec ce premier album, il enrichit son extraordinaire parcours tout en ouvrant de nouvelles portes et ainsi agrandit son champ des possibles. Flip change le monde.

Vald - Agartha (cover)

Agartha

Vald

C’est le 20 janvier que Vald sort Agartha, son premier album. On le retrouve encore dans son délire unique mais encore plus poussé cette fois. On peut dire qu’il a atteint un niveau supérieur dans sa musique ; il n’a pas peur d’essayer de nouvelles choses totalement hors du commun et jamais vues et ça marche ! On se demande comment il fait pour trouver de telles idées. Agartha est un album complètement légendaire, il est soigné, insolite, surprenant, bref il est vraiment réussi. Vald est-il un génie ou un troll ?

Disiz La Peste - Pacifique (cover)

Pacifique

Disiz La Peste

Disiz revient le 9 juin sous le nom de Disiz La Peste pour nous faire découvrir Pacifique, son onzième album. Plus de 17 ans et de nombreuses dizaines de morceaux sont passées depuis Le poisson rouge et pourtant D I S I Z a su encore une fois se renouveler. On remarque la présence de nombreux jeux avec la voix de l’artiste : une manière nouvelle et originale d’utiliser les modificateurs de voix. Si on devait décrire simplement Pacifique, on le qualifierait d’album positif ; en effet, il ressort de chacun des titres une bonté extrême, une sensation de bien-être avec cependant un profond appel à la réflexion et en ressort parfois une puissante motivation. D’un point de vue musical, une seule écoute suffit à nous transporter dans un autre univers, celui de l’imaginaire et du rêve comportant pourtant des similitudes avec le monde réel. La sincérité et la puissance des textes permettent une mise en confiance et ainsi nous rend totalement décontracté. L’écriture particulière du rappeur laisse de larges interprétations possibles aux phrases, l’effet produit est donc différent pour chaque auditeur. Les émotions éprouvées sont multiples, intenses et toujours utiles.

Caballero & JeanJass - Double Hélice 2 (cover)

Double Hélice 2

Caballero & JeanJass

Double Hélice 2, le second projet commun de Caballero & JeanJass, est dévoilé le 12 mai. Même si on peut actuellement retrouver beaucoup de diversité dans les albums qui sortent, celle de celui-ci est inégalable car on la retrouve dans tout ce qui compose les morceaux : du thème au rythme en passant par l’instrumentale ou le flow utilisé, tout est différent dans chaque track. Comme à leurs habitudes, les deux belges nous proposent un égo-trip bien maîtrisé, des punchlines toujours aussi percutantes, un humour inattendu, des refrains qui rentrent facilement dans la tête, et bien sûr des textes sincères et puissants. On ressent vraiment que Caba et JJ se sont amusés à faire cet album.

Booba - Trône (cover)

Trône

Booba

Suite à une fuite sur internet, Booba avance de deux semaines la sortie de son très attendu neuvième album : Trône. Initialement prévu pour le 15 décembre il sortira le 1er. Dans cet album très actuel, Booba dévoile des sons très ambiançants et des sons bien plus touchants. C’est un album finalement assez court, mais très complet. Le DUC garde son trône sur le rap français en nous offrant un projet de qualité. On retrouve de plus Niska et Damso sur l’album, deux artistes qui ont cette année remportés un grand succès.

eps / mixtapes

de l'année

Le Club - Série 97 (cover)

Série 97

Le Club

Le Club a sorti son premier projet intitulé Série 97 le 26 mai, et ils ont frappé très très fort. Tayz et La Kanaï nous ont régalés tout l’été avec leur incroyable musique. Ils ont réussi à créer quelque chose de totalement nouveau en utilisant les codes du rap moderne. En plus de leur parfaite maîtrise du vocodeur, ils alternent rap et chant sublimement sur des instrumentales uniques et originales. On entendra sans aucun doute encore plus parler d’eux par la suite.

L’Or du Commun - Zeppelin (cover)

Zeppelin

L’Or du Commun

Désormais trio, L’Or du Commun est de retour le 3 mai avec son projet Zeppelin. C’est neuf nouveaux titres fortement réussis que nous dévoilent ici les trois belges. L’ODC a cet incroyable pouvoir de nous faire sourire et bouger avec simplement leur musique. Chacun des rappeurs ajoute son style et ce mélange des personnalités permet de créer une surprenante impression de proximité avec eux, le tout dans une ambiance extrêmement agréable qui nous fait passer un très bon moment.

PLK - Ténébreux (cover)

Ténébreux

PLK

Depuis la sortie de sa mixtape Ténébreux le 8 septembre, PLK a pu se faire connaître par un plus grand public. On a pu le découvrir antérieurement avec Peur de me tromper, Dedans ou encore dans son groupe Panama Bende mais c’est avec ce nouveau projet qu’il a pu se faire une réelle place dans le rap. Avec son expérience, PLK a appris à connaître ses atouts et à les maîtriser pour nous proposer un premier long format très réussi. On y retrouve une forte diversité des styles créée par les différents flows du jeune rappeur alliés aux admirables productions. Les effets de la musique sont différents pour chaque morceau mais toujours puissants et poignants.

Ichon - Il suffit de le faire (cover)

Il suffit de le faire

Ichon

Le 24 novembre, Ichon nous dévoile sa mixtape Il suffit de le faire. On observe une progression d’Ichon qui nous offre là un excellent projet. Avec un nombre et enchaînement de morceaux maîtrisés, on trouve là un format idéal. De plus, la mixtape est très complète avec des sons de tout type. Le membre de Bon Gamin dévoile sa personnalité, sa vie et ses doutes au travers des différents titres parfois très énergiques et parfois plus calmes. Ichon nous montre ainsi toute l’étendue de son talent. Les différents feats sur le projet sont très bien et parfaitement choisis.

Roméo Elvis - Morale 2 (cover)

Morale 2

Roméo Elvis

Roméo Elvis et Le Motel reviennent le 17 mars avec leur second projet commun : Morale 2. Le Motel a fourni un travail incroyable ce qui a permis à Roméo Elvis de continuer à nous surprendre. Dans ce deuxième volume on peut retrouver de très douces mélodies, des refrains entêtants, des couplets qui font réfléchir, des confidences personnelles ou encore une bonne dose d’humour. D’une manière générale, le projet est très riche. On peut aussi noter les très bons choix de featurings qui sont d’ailleurs tous excellents.

Josman - 000$ (cover)

000$

Josman

C’est début juin que Josman dévoile sa mixtape 000$. Le rappeur d’Aubervilliers continu de nous impressionner avec sa fantastique polyvalence qui lui permet de performer dans tous les styles. Son flow et son écriture lui sont propres. Les prods sont exceptionnelles et s’associent parfaitement bien avec le rap de JOS. Le projet ne comporte pas de featurings et nous permet donc de nous plonger entièrement dans son monde. La diversité de 000$ nous laisse la possibilité de l’écouter et de l’apprécier dans n’importe quelle situation.

projets gratuits

de l'année

Isha - La vie augmente Vol.1 (cover)

La vie augmente, Vol.1

Isha

Cette année, on a pu assister au retour de celui que l’on appelait Psmaker mais sous un autre blase : Isha, son prénom. C’est un nouveau départ pour le plus charismatique des belges qui nous a plus que surpris en sortant gratuitement son projet La vie augmente Vol.1 le 21 avril. En plus d’être un excellent rappeur, Isha est authentique et honnête dans ses textes. Son expérience lui permet d’être incroyablement à l’aise dans ses morceaux. Ses paroles sentent le vécu et font ressentir sa détermination. Sa façon de s’exprimer si particulière le rend intriguant et donne envie de continuer à suivre ce personnage si singulier.

Lasco  - Le Blood (cover)

Le Blood

Lasco

Le 2 avril, Lasco nous dévoile en téléchargement gratuit son premier projet solo qu’il a intitulé Le Blood. Et en effet ce qu’on retrouve dans ce disque c’est son sang c’est-à-dire ses proches, son quartier et tous les autres éléments qui le définissent et qui font qui il est. Les neuf titres nous permettent d’en apprendre plus sur le rappeur que nous ne connaissions quasiment seulement via son groupe Les Tontons Flingueurs. Avec son talent de kickeur technique et son impressionnante aisance à rapper, Lasco nous envoie une image prometteuse de la nouvelle génération de rappeurs parisiens.

Gab - Put1 d’avion (cover)

Put1 d’avion

Gab

Gab sort gratuitement son premier projet Put1 d’avion le 20 janvier. L’EP comprend seulement cinq titres mais est cependant suffisant pour connaître l’étendue du savoir-faire du membre d’Omni. Les productions sont toutes réalisées par Touch’On exceptée celle du dernier track produite par Akazera. Cette non-présence de face b, qui sont pourtant souvent utilisées dans les premiers projets, permet aux morceaux d’être uniques et de montrer l’excellent travail fourni par tous les artistes qui y ont participé. La vibe du projet est incroyablement agréable et nous donne l’envie de bouger la tête au rythme de chacun des sons. Les deux feats présents ajoutent de la diversité au projet et sont très bien choisis.

Les frères scotch - Elle est haine (cover)

Elle est haine

Les frères scotch

Les frères scotch débarquent le 24 janvier avec leur première mixtape : Elle est haine. Les dix titres sont d’une impressionnante qualité pour un premier projet. Le (désormais ?) duo nous propose ici des morceaux puissants par leur authenticité et leur sincérité mais également par l’incroyable appropriation des prods. Et aussi présent dans ce projet une remarquable volonté artistique qui permet de faire de Lekas et Noskro des rappeurs à suivre de très près.

clips

de l'année

Slimka - Diego

En 2017, on a pu découvrir Slimka dans son projet No Bad Vol.1 sorti fin mars, dans quelques featurings ou encore sur le Xtrm tour mais c’est cette fin d’année qu’il a sorti un de ses meilleurs morceaux. Du flow à la prod en passant par l’énergie dégagée, « Diego » est fantastique à tous les points. Le plus remarquable d’entre eux reste certainement son clip qui lui aussi est maîtrisé à tous les niveaux. Le textile est soigné, la gestuelle est bien maniée, le décor est splendide, la réalisation est dingue : c’est un magnifique travail de la part de Lenny Grosman.

Orelsan - Tout va bien

Orelsan a frappé fort cette fin d’année avec son troisième album La fête est finie. Le clip du morceau « Tout va bien » est plus qu’intéressant ; en effet, au-delà de l’esthétisme des images, la perfection des effets spéciaux ou encore la qualité du décor, ce clip permet d’illustrer les propos de la chanson et d’appuyer la profondeur de leur sens. Plusieurs messages y sont cachés et prouvent la présence d’une forte intelligence et d’une puissante réflexion venant des réalisateurs Greg & Lio.

Lomepal - Pommade

On aurait pu présenter tous les clips de Lomepal sortis cette année mais pour laisser une chance à la concurrence on va se contenter de celui du morceau « Pommade ». Ce clip est marquant car c’est le premier extrait de l’album dévoilé, il nous a donc permis de nous faire une première idée sur le projet ; de plus sa qualité est impressionnante. Dans ce visuel on remarque une puissante originalité à de nombreux niveaux comme celui du rythme, des couleurs, des mouvements de caméra ou encore des effets vidéo. Il retranscrit parfaitement la folle énergie de la chanson et par conséquent ajoute une nouvelle dimension à la musique et produit un effet double : on ne fait plus seulement que d’écouter mais on admire également et donc on ressent plus. Adrien Lagier arrive une fois plus à se démarquer par son ingéniosité et son talent.

Lord Esperanza - Oh Lord

Lord Esperanza en 2017 c’est deux magnifiques projets, Drapeau Noir (en collaboration avec Majeur-Mineur) et Polaroïd, ainsi qu’une dizaine de clips qui sont tout aussi splendides. Le plus marquant d’entre eux est certainement « Oh Lord », le dernier sorti. Réalisé par Mims, le clip est matériellement simple mais les images et la manière de les enchaîner dégagent quelque chose d’indescriptible, peut-être un peu dérangeant. Ce visuel permet de nous plonger d’une autre façon dans l’univers déjà créé par le son.

Swing - Cercle

Le clip du morceau « Cercle » de Swing fait sans aucun doute parti des meilleurs de cette année. Cette chanson lui permet d’annoncer la sortie de son premier projet solo intitulé Marabout et prévu pour le 19 janvier prochain. L’esthétique du clip est remarquable, les plans et les décors sont magnifiques et cohérents entre eux. On retrouve d’ailleurs chez ces derniers un style similaire à ceux utilisés par Wes Anderson. L’ambiance créée est incroyablement douce et agréable. Merci à Exonatif de réaliser de telle merveille. On peut également souligner le style incomparable et la gestuelle légendaire du membre de l’ODC.

rappeurs

de l'année

Sofiane (photo)

Sofiane

Sofiane fait assurément partie des artistes qui ont le plus marqué cette année. Le rappeur du 93 s’est véritablement imposé dans le rap français notamment grâce à sa mixtape #JesuispasséchezSo puis à son album Bandit saleté et enfin à sa remarquable série Rentre dans le Cercle. En plus d’un talent musical indéniable, Fianso est un puissant influenceur dans le rap, il représente son public et ce dernier le supporte pour cela. Il est aimé par la totalité de ses auditeurs non seulement pour sa musique mais également pour sa personnalité, ses actions marquantes et ses prises de position.

Jok’Air (photo)

Jok'Air

Après la triste séparation de la MZ, Jok’Air a su rester présent et nous a dévoilé en début d’année un EP intitulé Big Daddy Jok puis en juin sa mixtape Je suis Big Daddy et enfin en septembre un autre EP nommé Jok’Pololo. Son hyper productivité lui a permis de proposer ces trois projets mais également de partager de nombreux clips et d’apparaître en featuring dans énormément de morceaux sans pour autant baisser la qualité de ses œuvres. Toutefois, on l’aperçoit moins cette fin d’année puisqu’il prépare son premier album que nous attendons donc avec impatience.

Damso (photo)

Damso

S’il ne fallait retenir qu’un artiste de 2017 ce serait certainement Damso. Son album Ipséité certifié triple disque de platine en France lui a permis de se hisser parmi les plus puissants de ce rap jeu. On a pu le voir en featuring sur quelques morceaux et chacune de ses apparitions se fait grandement entendre et amplifie, aux yeux du public, l’importance et l’indispensabilité du rappeur belge. Damso a su imposer son style et se placer au sein des plus grands.


Vous pouvez retrouver toutes les sorties rap français de cette année dans nos playlists mensuelles sur youtube. On espère que 2018 sera encore mieux que 2017  on souhaite plein de bonnes choses au rap francophone (et à la musique en général), à La Loge (parce qu’on est narcissique avant tout) et à toutes les merveilleuses choses de ce monde !

contenu similaire